Date:

Share:

Une antidiabétique efficace contre le traitement de l’insuffisance cardiaque

Related Articles

Près de 60 millions de personnes dans le monde sont atteintes d’insuffisance cardiaque. Mais, c’est la première fois qu’un médicament efficace sera prescrit pour le traitement de l’insuffisance cardiaque avec fraction d’éjection préservée.

L’insuffisance cardiaque : qu’est-ce que c’est ?

On parle d’insuffisance cardiaque lorsque le cœur n’envoie plus assez de sang vers tous les organes du corps humain. Généralement, ce sont les muscles, les nerfs et le cerveau qui sont impactés en premier. Ces organes manquent rapidement de nutriments et d’oxygènes nécessaires pour leur bon fonctionnement.

Les patients atteints d’une telle maladie se sentent souvent fatigués et n’arrivent pas à faire assez d’effort. Lorsque l’insuffisance cardiaque évolue, les patients sont de plus en plus essoufflés, même au repos. L’un des symptômes de cette maladie est la rétention d’eau.

L’insuffisance cardiaque impacte énormément le quotidien des personnes atteintes et leur proche. C’est l’une des maladies ayant le taux de décès élevé. En effet, après cinq années de développement de la maladie, si un traitement efficace n’est pas effectué, les patients n’ont que 50 % de chance de survie. L’une des formes des insuffisances cardiaques les plus recensées est l’« insuffisance cardiaque avec fraction d’éjection préservée ».

Les méthodes de traitement de ce mal sont encore très limitées. La plupart du temps, la prise en charge des patients est basée principalement sur le traitement de quelques maux comme le diabète et l’hypertension. Malgré les différents essais cliniques réalisés pour trouver un traitement approprié, les résultats obtenus sont jusque-là peu convaincants.

L’empagliflozine

Récemment, les chercheurs ont remarqué que l’empatoglifozine à des effets bénéfiques dans le traitement de l’insuffisance cardiaque. Il agit principalement sur le taux de sucre, de sel et d’eau dans le sang. En effet, cet inhibiteur sélectif permet de diminuer le taux de sucre dans le sang et joue un rôle important dans l’excrétion du sel du corps.

En 2020, certains chercheurs avaient prouvé l’efficacité de cet hypoglycémiant dans le traitement d’un type d’insuffisance cardiaque. Il s’agissait de l’insuffisance cardiaque avec fraction d’éjection réduite. Le composé est désormais autorisé en Europe pour le traitement de cette forme d’insuffisance cardiaque et le diabète de type deux.

La deuxième phase des essais cliniques

Un deuxième essai clinique (EMPERROR-Preserved) a permis d’approuver l’efficacité de cette molécule dans le traitement des insuffisances cardiaques. Les participants à ce pays proviennent de 23 différents pays et sont au nombre de 6000. L’étude a pris en compte spécialement les patients qui ont en moyenne 72 ans. Près de la moitié de ces personnes ont pris régulièrement un comprimé d’empagliflozine par jour et pendant deux années.

Les résultats de ces essais sont assez concluants. En effet, près de 17,1 % des personnes du groupe témoin ont subi une hospitalisation au cours de cette période. Par contre, seulement 13,8 % des personnes prenant les comprimés d’empaglifozine ont été hospitalisés. Donc, le risque d’hospitalisation diminue d’environ 21 % lorsque ce traitement est adopté.

Toutefois, on note quelques effets secondaires. Mais, ce sont des effets mineurs et facilement traitables. Les médecins ont désormais un médicament à prescrire pour les patients souffrant d’une insuffisance cardiaque avec fraction d’éjection préservée.

hervé
Grand sportif et fan de littérature, et oui, c'est possible ! Venez lire mes actus !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Popular Articles