Date:

Share:

Bernard Anton et ses haïkus mettent Brigitte Bardot et la nature à l’honneur !

Related Articles

Célébrades est un recueil de poèmes sous forme de haïkus qui célèbrent la nature, la beauté de l’instantané, et mettent en avant les petites choses du quotidien que l’on ne regarde pas avec l’attention qu’elles méritent. C’est aussi une ode à Brigitte Bardot et ses actions pour le bien-être des animaux. L’auteur québécois pluridisciplinaire nous propose un texte engagé, mais qui reste très léger et rythmé !

Bernard Anton est l’auteur d’une cinquantaine de livres : poésies, nouvelles, essais, contes… ses talents sont nombreux. Humaniste engagé, il est un grand défenseur de la préservation de l’environnement et du bien-être des personnes. Dans ce recueil intitulé Célébrades, il est inspiré par les actions de Brigitte Bardot qui milite pour la défense des droits des animaux. C’est l’occasion de célébrer cette muse qu’il qualifie d’« éternelle ».

On commence donc notre lecture par un éloge à Brigitte Bardot. Ce sont les fameuses Célébrades. La « fée des animaux » qu’il élève au rang de « guerrière » puis de « déesse » est ici source d’inspiration et les haïkus permettent d’immortaliser son combat pour les animaux. La célébration de cet engagement est le point de départ de tout ce qui va suivre dans le recueil de poèmes : c’est une sorte d’introduction percutante qui ne laissera personne insensible.

Suivent les Hivernades dans lesquelles l’auteur s’attarde sur la beauté des paysages enneigés. Les haïkus sont parfaits pour représenter cet état éphémère. La brièveté des vers permet, en seulement quelques mots, d’exprimer ce que ressent l’auteur à un moment donné. L’ordinaire est représenté de façon simple. « ville enneigée / écoles fermées / quiétude et résilience »

Viennent ensuite les Amourades. C’est l’occasion de parler de ses propres amours, mais aussi de celles des autres que l’auteur a pu observer. Certains passages de cette partie sont osés : de la sensualité à l’érotisme, il n’y a qu’un pas. « yeux qui se contemplent / les nuages ne cachent / leur arc-en-ciel »

Les Naturades elles, nous emmènent dans des thèmes plus engagés comme le réchauffement climatique et la déforestation. L’écriture est alors plus critique, là où elle paraissait plus ironique dans les Amourades. « branches chargées de fruits / personne ne s’arrête / pour voir ou goûter »

Les Quotidienades, comme leur nom l’indique, nous parlent du quotidien. Il est question des joies et des peines de la vie de tous les jours. Elles font écho aux Naturades en se concentrant davantage sur l’existence des hommes dans le milieu urbain. « tâcher de dormir / compter chèvres et moutons / écouter la pluie »

Et l’ouvrage se termine avec les Randonades qui nous invitent au voyage, principalement en Europe. « château médiéval / branches dans les meurtrières / donjon en ruine »

Célébrades est un recueil de poèmes courts, comme le sont les haïkus originaires du Japon. Ils permettent de faire passer un message de façon très claire puisque ce message se résume à l’essentiel. Et ici, le quotidien et la nature étant les principaux thèmes utilisés, ces haïkus sont d’autant plus percutants qu’ils nous montrent ce qu’on a oublié de voir (ou qu’on ne souhaite pas voir). Il est agréable de voir comment ces poèmes ont été organisés, formant un tout logique, et mettant l’homme au milieu de cette nature toujours aussi forte, malgré les actions néfastes de l’être humain. Car quoi qu’il advienne, l’homme retournera forcément à la nature, et non l’inverse !

Le site de l’auteur : http://www.bernardanton.com/

A lire également :

Max Lapelhttps://www.legatineauexpress.com
Admin et boss du site, ayez confiance, je veille au grain !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Popular Articles