Date:

Share:

Récapitulatif du déroulement des élections législatives en Russie

Related Articles

Crédit: Pixabay

Fin des votes pour les élections législatives en Russie avec une participation estimée à 45,15 %. Au terme de scrutin, les 450 députés qui siègeront à la Douma seront connus. De façon provisoire, le Parti « Russie Unie » remporte la majorité des voix.

Le parti Russie Unie remporte la majorité des sièges

Il était fort probable que le Parti Russie Unie rafle la majorité au parlement. Et c’est évidemment ce qu’annoncent les résultats provisoire. Le Parti de Vladimir Poutine gagnerait les élections législatives. D’après certaines sources, « Russie Unie » remporte 46,1 % des voix dans 50 % des bureaux de vote. Les votes se sont déroulés le 19 septembre 2021 malgré la crise sanitaire en Russie, dans un climat plutôt tendu.

En effet, plusieurs grands opposants ont été écartés du scrutin. Les méthodes employées par Kremlin ont fait l’objet de nombreuses controverses. Cela n’a toutefois pas empêché le parti au pouvoir de conserver sa majorité de 2/3 à la chambre basse du parlement.

Pour ce scrutin, la deuxième position est occupée par le Parti communiste de la Fédération de Russie avec 21,40 % des voix. En troisième et en quatrième position, on retrouve respectivement le LDPR et les centristes de Russie juste. Le Parti des « Nouvelles personnes » créé récemment occupe la cinquième position avec 5,97 % des voix.

Pour le Parti « Russie Unie », les chiffres sont moins concluants que ceux de 2016. Il avait remporté les élections avec 57,2 % des voix. Plusieurs estiment que les Partis en tête du scrutin sont tous aux ordres de Kremlin. Il se pourrait que les véritables opposants aient été recalés. Selon Sergueï Tourtchak, maire de Moscou, les résultats des votes sont « déterminantes pour le destin du pays ».

La stratégie du « vote intelligent » initié par Navalny

L’une des principales figures de l’opposition n’a pas pu participer aux élections. Il s’agit d’Alexeï Navalny, un opposant farouche au pouvoir en place. En effet, ce dernier a été accusé en janvier dans une affaire de fraude. Pour lui, les accusations sont fausses et le jugement n’a été que politique. Les autres opposants ont été recalés pour « extrémisme ».

D’autres partisans de Navalny ont dû quitter le pays. Compte tenu de la situation, les gens affirment qu’aucun opposant à Poutine n’a pu participer aux élections. Afin de fragiliser le pouvoir en place, ils ont donc mis en place la stratégie de « vote intelligent ».

La méthode consiste à voter pour le plus communiste des candidats, capable de tenir tête à Kremlin. D’après les partisans de Navalny, la stratégie à porter ces fruits.

Plusieurs dénonciations de truquages

Selon Leonid Volkov, un proche de Navalny : « Il est clair que Russie Unie a essuyé une défaite cinglante ». Il dénonce une falsification de plusieurs résultats, surtout ceux de la capitale Moscou. Les scores du vote en ligne de cette ville n’ont toujours pas encore été dévoilés. Or, il se peut qu’elle soit le fief de l’opposition.

D’autres opposants et des observateurs indépendants ont aussi fait mention de truquages. Il s’agit par exemple des cas de votes multiples, des votes forcés, des citoyens empêchés de voter, des modifications de la liste électorale, etc.

L’ONG golos affirme que « la baisse du niveau de transparence, de clarté du système électoral est une évidence ». La réaction d’Ella Pamfilova ne sait pas faire attendre. La présidente de la commission électorale a déclaré qu’il y avait une entière transparence.

Les acteurs de l’Internet sous pression

Ce n’est pas la première fois que les acteurs de l’Internet sont forcés de prendre des décisions sous la pression de Kremlin. Ce fut le cas en 2019. Cette fois, ils ont été obligés de supprimer toutes les consignes des opposants relatives au « vote intelligent ». Apple et Google ont enlevé de leur boutique l’application de « vote intelligent ». Cet incident pourrait avoir des répercussions sur la vente de l’iPhone 13 dans le pays.

Telegram a également été contraint de suivre les directives de Kremlin en supprimant ces consignes. Pour riposter, les opposants ont donnés des consignes permettant d’avoir accès à un réseau privé virtuel afin d’avoir les consignes.

Ce climat, qualifié de « bataille entre David et Goliath » n’a pas empêché les opposants de continuer leur lutte. Volkov parle d’une « victoire énorme » du Kremlin sur les acteurs majeurs de l’Internet, mais encourage ces partisans à continuer la lutte.

 

hervé
Grand sportif et fan de littérature, et oui, c'est possible ! Venez lire mes actus !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Popular Articles