Date:

Share:

Comment sont isolés les chalets en bois ?

Related Articles

Les chalets en bois sont connus pour offrir une bonne isolation thermique en raison de son matériau de fabrication. En effet, la performance d’isolation du bois est 15 fois plus élevée que le béton et 6 fois plus que la brique. Toutefois, pour éviter les déperditions de chaleur durant l’hiver, il est essentiel de bien isoler le chalet en bois. On vous dit tout sur le sujet tout de suite.

L’isolation thermique extérieure

Dans le chalet bois, le confort thermique passe par une agréable température ambiante en hiver et en été. Pour assurer une meilleure isolation extérieure, il faut avoir recours à des matériaux à grande résistance thermique. Le revêtement extérieur peut être fait de parement fixé sur l’ossature bois (pare-pluie pour la protection contre les intempéries) de bardage (lamelles de bois posées horizontalement et verticalement sur le pare-pluie) ou d’écran sous-toit. Ce dernier est un revêtement extérieur souple à poser sous les éléments de la toiture, il protège la charpente tout en garantissant une bonne étanchéité contre les intempéries. On peut aussi utiliser des panneaux de contreventement renforçant l’ossature bois et empêchant sa déformation. Ils améliorent également les performances énergétiques.

L’isolation thermique intérieure

Pour une meilleure isolation thermique du chalet en bois, l’isolation extérieure doit s’accompagner par une isolation intérieure. Pour cette dernière, on choisit le pare-vapeur, c’est un film d’étanchéité à fixer sur la paroi intérieure, et il limite les risques de condensations dans les murs. S’il est placé sous la structure de la charpente ou sous le panneau de support de plancher, il renforce l’isolation thermique. Cela passe également par la pose d’un double vitrage anti-émissif avec un pouvoir deux fois supérieur qu’un double vitrage classique et cinq fois supérieures qu’un simple vitrage. Sa particularité est que sa face intérieure est couverte d’un filtre pour le maintien de la chaleur à l’intérieur du chalet en bois. L’isolation thermique intérieure peut aussi utilisée d’huisseries à haute isolation sur les portes et les fenêtres. Notons encore le revêtement mural antifroid, cela baisse la sensation de froid, et il peut s’agir de coco, de lambris, de panneaux de liège ou de sisal.

L’isolation du toit et du sol

isolation chalet en bois
Crédits : Pixabay

Même si le bois est un isolant par excellence, on pense quand même à isoler le toit et le sol du chalet pour un meilleur confort thermique. À noter que le seuil de performance à atteindre est de 6m² K/W au moins. Pour la toiture, la technique par l’extérieur et par l’intérieur est faisable selon que l’on veuille laisser apparentes ou non les poutres. Une contre-ossature en bois à fixer directement sur la volige sera utilisée pour intégrer l’isolant. Ce dernier doit être hydrofuge à l’instar de la laine de roche. Concernant le plancher ou le sol, diverses méthodes existent. Toutefois, le choix dépend selon que le chalet en bois est placé sur une dalle en béton ou sur un autre support. On approche un professionnel pour bien choisir. À préciser que la toiture est à l’origine de 25 % des pertes d’énergie à cause des fuites d’air, de conduits traversant le grenier, de ventilateurs de salle de bain ventilés dans le grenier et de luminaires encastrés non scellés.

hervé
Grand sportif et fan de littérature, et oui, c'est possible ! Venez lire mes actus !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Popular Articles