Date:

Share:

La descente aux enfers du Canada !

Related Articles

Le Canada est un pays reconnu au monde pour ses périodes hivernales rudes avec d’importantes chutes de neige et des températures très basses. Cependant, depuis samedi dernier, des températures très élevées y sont enregistrées notamment dans certaines régions comme Lytton et Vancouver. Découvrez dans cet article, les détails sur cette situation d’importante canicule.

La canicule meurtrière

Située sur la côte ouest du Canada, la Colombie Britannique est une province bordée par l’océan pacifique. Sa population estimée à environ 4 648 055 habitants est répartie en plusieurs villes dont Vancouver est la plus grande.

Depuis 4 jours consécutifs, cette province Canadienne a été le théâtre d’une vague de chaleur importante.

Lytton un village situé à 200 km au nord de Vancouver, enregistre une température de 49, 6 degrés ce mardi 29 juin contre 46 degrés le dimanche. Il s’agit d’un nouvel record de fortes températures après le pic de 45 degrés reporté en 1937 à Saskatchewan.

La grande canicule ainsi observée n’est pas sans conséquence puisqu’elle a conduit à la mort d’au moins 233 personnes aux dernières nouvelles. Ce nombre est supérieur d’au moins 100 personnes à l’effectif moyen de décès habituellement enregistrés dans la région. L’air irrespirable affecte beaucoup plus les personnes âgées et les enfants qui représentent les couches les plus touchées par la mort.

Les réactions des habitants face à la fournaise

Face à la grande vague de chaleur observée dans cette région, les habitants prennent des mesures drastiques. Tout d’abord, la plupart d’entre eux ne vivent plus à l’intérieur des pièces. Les rues sont pleines remplies de personnes à la quête de brises d’air fraîches. Des tentes de camping se sont érigées un peu partout dans les villes. Les hôpitaux reçoivent de plus en plus de personnes victimes des conséquences de la canicule, mais aussi de personnes à la recherche d’un abri frais. Les water park, jets d’eau, piscines et cours d’eau sont bondés de monde en journée et même dans la nuit. Bon nombre de personnes se replient vers la forêt et les montagnes.

Les hôtels, auberges et complexes proches voient leur clientèle grandir en flèche et sont pleins à craquer. La climatisation de haute qualité est la principale raison pour laquelle on assiste à ce  grand déplacement. De même, des personnes quittent la région pour aller s’installer ailleurs le temps que la situation se régularise.

Par ailleurs, des personnes s’organisent pour mobiliser et distribuer de l’eau aux familles notamment les plus déshéritées. De nombreux cris d’appels sont lancés à l’Etat canadien et aux autorités à travers le monde pour une meilleure implication à la gestion de cette crise.

Il faut noter aussi que d’autres conséquences de divers ordres se remarquent déjà suite à cette situation. On relève notamment l’insécurité, la famine, mais surtout l’élévation du risque de contagion de la covid 19 et autres maladies infectieuses.

En bref, la canicule se fait de plus en plus ressentir au Canada précisément dans la province de Colombie britannique occasionnant des centaines de morts. Les habitants délaissent leur domicile pour aller vivre dans les rues, les hôtels, les places publiques, aux bords des rivières, les forêts, etc.

hervé
Grand sportif et fan de littérature, et oui, c'est possible ! Venez lire mes actus !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Popular Articles