Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

05 Septembre 2018

Antony Da Silva-Casimiro - adasilvacasimiro@lexismedia.ca

Les Phénix devront mériter leurs ailes

Un groupe talentueux à Nicolas-Gatineau

SCOLAIRE. «Earn your wings». Le fameux slogan des Alouettes de Montréal est le message qui circule dans le vestiaire des Phénix de la polyvalente Nicolas-Gatineau.

Jonathan Noël tient cependant à mettre une chose au clair. «On a le même slogan, mais on l’a sorti en décembre, soit avant les Alouettes. C’est une coïncidence qu’on ait le même thème», précise l’entraîneur-chef de l’équipe juvénile qui était auparavant coordonnateur de l’offensif ainsi que le «coach» du club cadet.

Les Phénix célébreront cette année leur 15e anniversaire. Bien que le programme de football ait connu du succès, jamais dans son histoire, la formation juvénile n’a remporté un championnat ou mis la main sur un trophée.

«Cette année, on veut donner des ailes à notre programme et le faire briller à sa juste valeur», ajoute le successeur de Marc-Olivier Dubé, qui est devenu instructeur adjoint avec le Cégep de Beauce-Appalaches.

Les élèves de l’établissement du boulevard de la Vérendrye Est ont-ils une chance? Après n’avoir enregistré qu’une victoire en huit rencontres et terminé derniers au classement en division 2, les probabilités seraient minces que ça se produise si on compare à 2017.

Mais le nouveau pilote des Phénix, qui entame sa sixième année au sein du programme, n’est pas du même avis.

«C’est l’édition la plus talentueuse que j’ai eue la chance de côtoyer. On est talentueux à toutes les positions, mais on n’est pas l’équipe avec le plus de profondeur. On a juste 40 joueurs, mais ils sont talentueux et on peut les faire jouer. C’est quelque chose d’intéressant.»

Un bon groupe de joueurs a vécu la déception de la frustrante saison. Leur entrée dans le circuit du Lac Saint-Louis leur a laissé un goût amer et c’est tant mieux. Ces derniers mois, Noël a vu ses protégés mettre la main à la pâte pour oublier ce chapitre afin de prouver que les Phénix sont une meilleure équipe que leur plus récente fiche démontre.

Il estime d’ailleurs que ses joueurs ont tiré de bonnes leçons avec ce qui s’est produit l’an dernier. Pas question de revivre un automne comme le dernier.

L’objectif? Participer aux séries éliminatoires afin de se donner une opportunité de décrocher le Bol d’or.

Pour ce faire, Jonathan Noël pourra compter sur le retour de Mikel-Ange Desjardins comme leader d’équipe à l’attaque. Au poste de quart-arrière, on retrouvera David Bahifut, qui a été nommé sur l’équipe d’étoiles de la Coupe Spalding cet été.

À ça, s’ajoutent les vétérans Maxime Piché, Mégawatt Niyiragio et Elischa Joseph ainsi que la «machine de guerre» et capitaine de l’unité défensive Cédric Clément, se permet de souligner l’entraîneur de Nicolas-Gatineau.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média