Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

18 Juillet 2018

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Un fonds pour aider Véronique et Milane Grondin

©Gracieuseté

Pour les aider à passer à travers les prochains mois, différents organismes culturels de la région lancent un fonds d’entraide pour Véronique et Milane Grondin, survivantes d’un accident de voiture qui a coûté la vie à l’acteur gatinois, Benjamin Gaillard et son fils Éli aux États-Unis au début juillet.

Une page Facebook «Fonds d’entraide à Véronique et Milane Grondin» a été créé pour inciter la population à venir en aide aux deux survivantes qui sont de retour à Gatineau. «Ils vivent une situation financière difficile, indique la directrice générale du salon du Livre de l’Outaouais, Anne-Marie Trudel. Ils ont besoin de fonds pour les aider à passer à travers les prochains mois.»

Après l’annonce de l’accident et du décès de deux membres de la famille, plusieurs personnes avaient laissé des messages et affirmaient vouloir aider les deux survivantes. C’est ce qui a motivé la réalisation de ce fonds.

Les organisateurs ont choisi la méthode simple en créant la page Facebook et en invitant les gens à faire des dons par Interac. «On voulait leur permettre de profiter de ces sommes rapidement», indique Mme Trudel.

En plus des dons par Interac, les organisateurs invitent aussi les gens à offrir des cartes cadeaux pour couvrir les besoins de base de la famille. L’objectif est de pouvoir soutenir les deux survivantes au moins pour les trois prochains mois. «Les gens peuvent aider de la façon dont ils sont le plus confortables. On pourra leur donner l’adresse pour envoyer leur carte.»

En soirée, une nouvelle méthode a été ajoutée pour faire des dons alors qu'une page a été créée sur un site de sociofinancement au www.gofundme.com/fonds-veronique-amp-milane-grondin.

«En ce moment, Véronique et Milane doivent faire face à un double deuil, ajoute Anne-Marie Trudel. Cette campagne vise à les libérer des contraintes de base pour qu’elles puissent faire face à ce deuil.»

Pour plus d’informations : Page Facebook

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Réalisé par