Deux personnes retrouvées mortes, les policiers arrêtent un homme

Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) se penche sur les circonstances entourant la mort de deux personnes dans une résidence de Listuguj, en Gaspésie, samedi.

Les policiers du Service de police de Listuguj ont été informés de coups de feu tirés dans une résidence du Riverside Road vers 11 h 30. Selon les renseignements préliminaires recueillis par le BEI, lorsque les policiers sont arrivés sur les lieux quelques minutes plus tard, ils ont entendu d’autres coups de feu. Un homme de 28 ans qui se trouvait à l’intérieur de la maison refusait de collaborer avec les policiers, toujours selon les témoignages recueillis par le BEI.

La Sûreté du Québec (SQ) a ensuite été appelée en renfort et elle a pris la responsabilité du dossier, avant de déclencher « une opération Filet ». À 17 h 20, les policiers de la SQ ont obtenu la reddition pacifique du suspect et à l’intérieur de la résidence, les policiers ont fait la découverte de deux personnes grièvement blessées. Les deux victimes ont succombé à leurs blessures dans un centre hospitalier.

Six enquêteurs du BEI se penchent sur ce drame. Le Bureau des enquêtes indépendantes a pour mission de faire enquête dans tous les cas où une personne, autre qu’un policier en service, décède, subit une blessure grave ou est blessée par une arme à feu utilisée par un policier lors d’une intervention policière ou durant sa détention par un corps de police.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*