Date:

Share:

Le nucléaire coûte-t-il moins cher que le renouvelable ?

Related Articles

Le débat sur le choix et le développement des EPR ou des ENR est houleux. Il s’agit de considérer non seulement les performances, les impacts environnementaux, mais aussi le coût de l’énergie pour la population. Énergie nucléaire ou énergie renouvelable ? La réponse dans cet article.

Le nucléaire nécessite plus d’investissement

Plusieurs études montrent la grande différence financière entre les projets de développement de l’EPR et ceux des énergies renouvelables. Par exemple, un investissement de 3,1 milliards d’euros était prévu pour l’EPR de la Normandie. Mais, le projet a finalement nécessité un apport de 19,1 milliards d’euros. En outre, la fin des travaux a connu cinq ans de retard.

D’après le porte-parole de l’association mégaWatt, Yves Marignac ; « les coûts du nucléaire n’ont cessé d’augmenter, les projections pour de nouveaux réacteurs ne font pas exceptions à cette règle alors que les renouvelables ont connu ces dernières années des réductions extrêmement importantes et sont aujourd’hui incontestablement beaucoup plus compétitives. Cela se mesure au niveau mondial ».

Une baisse du coût des énergies renouvelables

Il ne fait plus aucun doute que les énergies renouvelables coûtent moins cher. Dans un rapport publié en 2021, l’Agence Internationale des Énergies renouvelables a prouvé que les coûts des ENR étaient à la baisse. D’après Francesco La Camera, directeur l’IRENA, « Le coût de l’électricité provenant des panneaux photovoltaïques a baissé de 7 % sur un an, l’éolienne terrestre de 13 % et l’éolien offshore de 9 % ».

D’après ce même rapport, entre 2010 et 2020, le prix du photovoltaïque, de l’éolien terrestre et de l’éolien offshore ont respectivement baissé de 85 %, 56 % et 48 %. Ces performances dans le domaine de l’énergie renouvelable sont en partie dues à l’évolution des technologies qui y sont utilisées.

EPR et ENR coûteront moins cher d’ici 2050

D’ici 30 ans, l’Agence internationale de l’énergie prévoit une baisse du coût des énergies renouvelables et des énergies nucléaires. Le rapport présente une feuille de route qui prévoit l’optimisation des technologies utilisées et l’atteinte de zéro émission de gaz à effet de serre en 2050.

D’après ce rapport, dans 30 ans, le mégawattheure produit à partir des centrales nucléaires coûterait 115 $ au lieu de 150 $ aujourd’hui. À l’opposé, le mégawattheure issu des énergies renouvelables vaudrait 25 $ contre 55 $ aujourd’hui. Bien qu’on note une baisse générale, le coût des énergies renouvelables est beaucoup plus avantageux. En ce qui concerne les ENR, le rapport n’a pas inclus le coût des centres de stockage.

Le coût des investissements

Fin octobre 2021, le gestionnaire national du Réseau de transport électrique a publié un rapport sur le futur énergétique en France. Le rapport présente six différents scénarios envisageables. D’après l’étude, la mise en place de nouveaux réacteurs nucléaires est bien avantageuse du point de vue économique. Toutefois, le développement des ENR est indispensable.

Lorsqu’on compare le coût de l’installation de nouvelles centrales nucléaires et des grands parcs énergétiques, la seconde option est préférable. Par contre, si le coût des dispositifs nécessaires pour compenser l’intermittence des ENR est pris en compte, les EPR sont plus économiques. C’est-à-dire que les investissements complets dans les énergies renouvelables seront plus coûteux.

 

 

 

 

hervé
Grand sportif et fan de littérature, et oui, c'est possible ! Venez lire mes actus !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Popular Articles