Carrières Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

29 Juin 2018

Marie Pier Lécuyer - mplecuyer@lexismedia.ca

Élan de générosite suite au décès d'un jeune garçon

Kish Cameron a perdu sa bataille contre la leucémie

©Photo Gracieuseté - Le Gatineau Express

Kish en compagnie de l'enseignante Geneviève Charland. (Photo Gracieuseté)

Le décès d’un jeune garçon de neuf ans qui fréquentait l’école de l’Odyssée a touché bon nombre d’élèves et membres du personnel de l’établissement. À tel point qu’une vague instantanée de solidarité a déferlé pour aider la mère de famille, en deuil de son jeune garçon.

Kish Cameron est décédé suite à une longue lutte contre la leucémie, le 18 juin dernier. «Il a subi plusieurs traitements de radiothérapie, de chimiothérapie ainsi que des greffes de la moelle osseuse, raconte Geneviève Charland, enseignante d’anglais à l’école primaire du secteur de Gatineau. Malgré toutes ces épreuves, Kish était un élève à part entière de notre école et nous avons épaulé sa maman tout au long de cette rude épreuve.»

Rapidement, des levées de fonds se sont organisées, par quelques enseignants de l’école de l’Odyssée. «Nous avons été très touchés lorsque nous avons su qu’il était atteint de la leucémie. En tant qu’enseignant, on n’imagine jamais apprendre qu’un de nos élèves a été diagnostiqué avec un cancer.»

Sa mère, monoparentale, a dû arrêter de travailler à l’automne 2016, pour pouvoir être aux côtés de son fils. «Kish fut un chevalier combattant jusqu’à la fin et sa mère est une femme remarquable qui a su être forte jusqu’à la fin, tient à préciser Mme Charland. La dernière fois que j’ai vu Kish, le 7 juin 2018, il était venu me visiter à l’école. Il voulait également revoir ses camarades de classe. Sa mère nous a dit à moi et aux élèves qu’il était inscrit en 4e année et qu’il était pour enfin revenir à l’école De l’Odyssée.»

Il faut dire qu’avec la maladie, Kish n’a pas pu terminer sa deuxième année et n’a pas pu suivre ses amis en troisième année. «Je faisais le pont entre la maman et l’école, confie l’enseignante. J’ai été visité Kish à de nombreuses reprises à CHEO, j’ai également été le visiter à St-Justine. Je m’informais de son état et j’informais l’école. Les élèves de 3e année me demandaient régulièrement comment allait Kish et je leur donnais des nouvelles et je leur montrais des photos.»

Malgré son absence de l’école, le jeune garçon «mignon et très doué à l’école» est resté dans le cœur des élèves. «Ce fut un choc pour tous lorsque nous avons appris que Kish était décédé. J’ai su récemment que l’un de ses souhaits avant de mourir était d’être inscrit en 4e année à l’école de l’Odyssée. (…) C’est tellement dommage qu’il soit parti si jeune et si tôt.»

kish cameron

©Photo Gracieuseté - Le Gatineau Express

Photo Gracieuseté

Des activités pour soutenir la famille

Vente de suçons en chocolat, vente de suçons à l’érable, vente de Tupperware, zumbathon, font notamment partie des activités organisées pour soutenir la famille. «Nous avons été en mesure de remettre plus de 5000$ à Kish et à a sa maman afin de leur venir en aide financièrement.»

Cet élan de générosité se poursuit maintenant pour soutenir la maman et aussi permettre à celle-ci de payer les funérailles de son fils. «Malheureusement, la mère a su après le décès qu’elle n’avait pas d’assurance», explique Mme Charland. Les sommes amassées avec les plus récentes activités serviront à soutenir financièrement la mère pour qu’elle puisse vivre son deuil. «Un don sera fait à chacun des hôpitaux où Kish a reçu des soins: CHEO à Ottawa, St-Justine à Montréal ainsi qu’à St-Jude aux États-Unis», poursuit-elle.

Les enseignantes Chantale Cyr, Mélanie Desgagné et Isabelle Roy ont aussi mis la main à la pâte, appuyé par plusieurs autres membres du personnel, pour organisés différentes campagnes pour aider la famille.

Au moment d’écrire ces lignes, une campagne GoFundMe lancé il y a une dizaine de jours a déjà permis d’amasser plus de 3659$ pour aider la mère de famille. Environ 1000$ a aussi été recueilli en dons dans une bouteille à l’école. Une soirée cinéma aura lieu le 30 juin pour soutenir la cause. 

Une soirée cinéma aura lieu samedi soir au gymnase de l’école de l’Odyssée (édifice St-René), dès 18h. Le coût est de 5$. Barbe à papa, suçons à l’érable, popconre, snowcone et film (Les aventures de Spirou et fantasio).

Pour soutenir la campagne GoFundMe : https://www.gofundme.com/a-la-memoire-de-kish?member=326290

 

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Réalisé par