Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Football

Retour

07 Mai 2017

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Oumar Touré repêché par les Alouettes

©@YVES LONGPRE

LCF. La patience d'Oumar Touré aura été récompensée.

Après un peu plus de trois heures d'attente, le Gatinois de 23 ans a vu son rêve se réaliser avant la fin du repêchage de la Ligue canadienne de football, dimanche soir.

Mon cellulaire a surchauffé et ça n'arrête pas. Et j'ai fait l'erreur d'oublier de le recharger quand j'ai été me coucher. Quand je me suis levé, il était éteint. J'avais reçu trop de messages. Ç'a vidé la batterie.  -Oumar Touré

Entouré des membres de sa famille, Touré a été sélectionné par les Alouettes de Montréal en huitième et dernière ronde. Le 65e sur 71 choix au total.

Il faut dire qu'il a trouvé le moyen de passer le temps afin de ne pas stresser toute la soirée.

«J'ai joué à FIFA sur PS4. Si j'avais été devant mon cellulaire toute la soirée, j'aurais capoté. Ç'a passé le temps, mais rendu en huitième ronde, je commençais à avoir hâte de voir mon nom.»

C'est son frère aîné qui lui a appris la nouvelle. Puis, l'entraîneur Jacques Chapdelaine l'a contacté pour l'officialiser. Le tout en français. Un geste anodin,  mais bien spécial pour Touré, qui est né à Montréal avant de déménager jeune en Afrique.

Et les appels, messages textos et félicitations sur les réseaux sociaux se sont multipliés, ayant même de la difficulté à répondre à tous.

«Mon cellulaire a surchauffé et ça n'arrête pas. Et j'ai fait l'erreur d'oublier de le recharger quand j'ai été me coucher. Quand je me suis levé, il était éteint. J'avais reçu trop de messages. Ç'a vidé la batterie», a-t-il ajouté en riant.

L'ailier rapproché du Vert et Or de l'Université de Sherbrooke, muté comme receveur en 2016, avait engrangé plus de 200 verges par la voie des airs à l'automne dernier.

Du haut de ses 6'4 et faisant osciller la balance à 245 lbs, l'ancien des Jaguars de l'Érablière et des Griffons du Cégep de l'Outaouais faisait saliver plusieurs dépisteurs par son gabarit et ses capacités athlétiques, lui qui peut être un atout pour bloquer.

Pas invité au camp national, Touré avait impressionné dans les épreuves de saut aux combines régionales à Montréal.

En hauteur, il avait inscrit 35,5 pouces. Puis au saut en longueur, il avait atteint la marque des 10 pieds.

Un an avant ça, il avait gagné des points au Défi Est-Ouest. D'autres équipes de la division Est avaient manifesté un intérêt envers cet ancien adepte du ballon rond converti au ballon ovale à l'adolescence.

Les équipes de l'Est avaient démontré un grand intérêt pour lui. Les Alouettes l'avaient contacté plus tôt cette semaine. On s'était dit impressionner par son gabarit et sa vitesse et qu'on aimerait améliorer ses mains.

Là, l'étudiant au baccalauréat en administration devra faire ses preuves au camp d'entraînement des Moineaux en mai s'il veut percer l'alignement. Seulement au repêchage, la formation montréalaise s'est tournée vers trois receveurs.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média